Actualités / Cadre de vie - mardi 02 juillet 2013

Des pannes d’ascenseurs récurrentes déclenchent la colère des habitants

MONTER quinze étages sans ascenseur, c’est devenu le pénible quotidien de Chéïa Milouda, locataire d’un appartement au 15, chemin Auguste- Renoir. Depuis plus de trois mois, les ascenseurs de son immeuble tombent régulièrement en panne. Malgré des réparations superficielles, les ascenseurs, dont certaines pièces nécessitent d’être changées, restent défectueux et compliquent la vie de tous les habitants. En particulier celle des personnes âgées ou des enfants en bas âge. Une locataire du quatorzième étage a même lourdement chuté en glissant sur une marche et a été secourue par les pompiers. Blessée au dos, elle a dû abandonner son emploi de nourrice. “Les ascenseurs sont trop vieux, les moteurs ont plus de trente ans et n’ont jamais été changés”, déplore Chéïa qui habite le quartier depuis dix ans et qui voudrait faire bouger les choses.

Lassés de cette situation, les habitants ont décidé d’exprimer leur mécontentement à travers une pétition adressée au maire, au préfet et à leur bailleur, l’Opac du Rhône. Le maire a répondu à leur appel, en adressant le 7 juin dernier une lettre à l’Opac où il fait part de son inquiétude quant à “l’état d’avancement des réparations et de la communication pour désamorcer les tensions”. A ce jour, aucune réponse n’a été envoyée. Même si la mairie tente de “maintenir la pression” sur l’Opac, par téléphone et par courrier, elle a les mains liées dans cette affaire qui “n’est pas de son ressort”.

Les pièces défectueuses, qui doivent être acheminées d’un pays étranger, mettent beaucoup de temps à arriver. Selon la mairie, elles seraient produites en Allemagne. Nous avons tenté à de nombreuses reprises de joindre le directeur de l’agence de l’Opac de Vaulx-en-Velin pour éclaircir la situation, en vain. Un silence auquel les habitants de l’immeuble se sont également heurtés lorsqu’ils se sont rendus à l’agence pour leur faire part de leur irritation.

Le dysfonctionnement des ascenseurs est symptomatique d’autres problèmes qui touchent l’immeuble et l’ensemble du quartier. Les pannes de chauffage sont également récurrentes, malgré les factures qui tombent tous les mois. “On se sent laissés-pour-compte, dit Chéïa. Toute la partie dévolue au bailleur n’est pas entretenue, alors que dans d’autres immeubles qui n’ont pas le même bailleur, il n’y a aucun problème”, poursuit-elle. Les habitants, laissés dans le désarroi, ne savent désormais plus quoi faire pour faire entendre leur voix.

Amandine Fournier

 

5529 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Des pannes d’ascenseurs récurrentes déclenchent la colère des habitants