Actualités / Cultures - vendredi 06 mars 2015

Des ados de Peyri interviewent des jazzmen

Héliasar et sa sœur Nani, deux participants du projet web radio, ont interviewé les musiciens du Mardi Gro Brass Band, après leur déambulation dans le quartier Tase le 3 mars. Avant d’enregistrer la discussion, un petit tour de table a permis à chacun de se présenter. Héliasar et Nani, ont, d’emblée, parlé aux musiciens de leur passion du krump (1), courant du hip hop né à Los Angeles dans les années 90, pendant les émeutes. “Cette danse permettant d’exorciser la violence est arrivée en France vers 2004. A Lyon, il n’y a pas beaucoup de danseurs”. Les deux jeunes Vaudais font partie d’un groupe, “une famille” qui veut faire le voyage à Los Angeles pour rencontrer les créateurs du krump. Les danseurs veulent se professionnaliser et ça les intéresse de discuter avec des musiciens qui ont fait ce choix. “Faute de temps, cette fois j’ai préparé les questions”, précisait Arnaud BonPublic. Posées par les jeunes, elles concernaient la déambulation du Mardi Gro dans le cadre du festival, les premiers contacts avec la musique, le parcours de chacun, leur rencontre… L’interview était totalement enjouée et les rires n’enlevaient rien au sérieux du propos sur la vie de musicien, ses joies et ses difficultés. Une série de questions était plus particulièrement destinée à Manouche Fournier qui a vécu durant six ans aux USA, où il a partagé son temps “entre la musique, l’enseignement et un travail de thèse sur l’identité noire américaine dans le blues et le jazz”.

Un autre rendez-vous est prévu le 13 mars, il s’agira alors d’interviewer avant leur concert à Chaplin, l’Américaine Natalia M. King et la Canadienne Kellylee Evans. “L’idée de parler avec ces chanteuses, qui ont choisi de s’installer en France et sont liées aux deux continents, les tente bien”, indique Arnaud BonPublic.

 F.M

(1) Le terme Krump est l’acronyme de Kingdom radically uplifted myghty praise.

4024 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Des ados de Peyri interviewent des jazzmen