Actualités / Cultures - lundi 05 mai 2014

Des ados prêts à défendre leurs livres préférés

Ils se retrouvent régulièrement pour échanger sur les douze ouvrages en lice. Bientôt, ils auront à voter pour le meilleur roman et la meilleure BD de la sélection 2014 du prix Ado’lire. Mais, d’ici le rendez-vous du 17 mai à la bibliothèque Perec, les lecteurs ados ont encore du pain sur la planche.

Ce samedi 19 avril une dizaine d’entre eux se retrouve à la bibliothèque Eluard, autour de Ghislain et Stéphanie, bibliothécaires. Ils font le point. Si Zazie, l’une des plus jeunes, a lu toute la sélection, d’autres sont loin du compte. Certains ont un peu “la flemme”, d’autres laissent délibérément des textes de côté, comme Céline qui s’abstiendra de lire Lune mauve (de Marilou Aznar), au vu du résumé et de la couverture : “ça ne donne pas envie”, dit-elle en expliquant qu’elle y flaire les stéréotypes. “Si tu veux aimer un livre, tu lis Lune mauve avant”, lance t-elle à la compagnie. Vasco va dans son sens : “c’est mal écrit, dans le style série américaine. Et l’univers fantastique est nul”.

Les avis sont souvent tranchés. Ils peuvent se rejoindre dans un sens ou dans l’autre. Ainsi, Bacha Posh (de Charlotte Erlih) plait d’un commun accord, racontant la vie d’une jeune afghane élevée comme un fils avant d’atteindre la puberté. Radiant (de Tony Valente), manga “très drôle et plein d’action”, suscite l’engouement tandis que le héros de Klaw (de Ozanam Jurion), “trop niais, trop dans le cliché”, exaspère la plupart. Suivant l’âge, les goûts peuvent diverger. Les pré-ados apprécient Nox (de Yves Grevet) tandis que les plus âgés sont plus critiques et y voient un remix d’histoires. Certains expriment leur intérêt pour des œuvres qui renvoient à des sujets de société : dans Orignal (de Max de Radiguès), “ l’auteur parle avec franchise, il n’y a pas de tabou”, apprécie Céline. Ce roman raconte le calvaire d’un jeune garçon harcelé à l’école parce qu’il a deux mères. Quels que soient leurs goûts, les ados expriment le plaisir de lire et d’échanger. Avant d’élire.

Fabienne Machurat

2827 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Des ados prêts à défendre leurs livres préférés