Actualités / Démocratie locale - mardi 04 mars 2014

Ils s’engagent contre les expulsions locatives

DEPUIS quatre ans, ils signent ensemble pour dire non. “Non aux expulsions et à la précarité !”. Le maire de Vaulx-en-Velin, accompagné par ses homologues de Vénissieux et Pierre-Bénite et soutenu par les maires de Givors et de Grigny, signera un arrêté anti expulsions locatives. “Notre acte est certes symbolique mais les expulsions sont inhumaines et indignes. On met des êtres humains plus bas que terre et on traumatise des hommes, des femmes et des enfants, explique Bernard Genin, le maire de Vaulx-en-Velin. Il s’agit de marquer notre refus de la précarité, de dire que ça suffit”.
En 2013, sur le territoire national, on comptait 110 000 demandes d’expul- sion. A Vaulx-en-Velin, huit familles ont reçu un avis d’expulsion et deux ont été expulsées. “Grâce à l’action des services sociaux, notamment celle du Centre communal d’action sociale (CCAS) avec sa commission des impayés, des solutions ont pu être trou- vées avec les familles”, reprend le premier magistrat. Cependant, si les expulsions locatives sont évitées, les services sociaux constatent que les problèmes d’impayés deviennent de plus en plus fréquents. “La détresse économique accompagne la détresse morale, conclut le maire. La misère ce n’est pas que des chiffres. Il faudrait élargir le problème des expulsions afin qu’il devienne une question de société. C’est ce que nous essayons de faire grâce à cet arrêté”, qui, comme chaque année, sera déposé en préfecture le 15 mars, date de la fin de la trève hivernale.

Rochdi Chaabnia

Photo © Gilles Alonso

4138 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Ils s’engagent contre les expulsions locatives