Actualités / Enfance / Jeunesse - vendredi 21 novembre 2014

Une trentaine d’élèves vaudais sont SDF

A l’heure du 25e anniversaire de la Convention internationale des Droits de l’enfant, le collectif Jamais sans toit s’inquiète du non respect du droit au logement. Près de 200 enfants scolarisés sur l’agglomération, dont une trentaine à Vaulx-en-Velin, sont sans domicile fixe. Sans parler des enfants sans toit et non scolarisés. Afin d’alerter la population et les pouvoirs publics, le collectif a organisé mercredi 19 novembre, devant la préfecture, une manifestation qui a regroupé plus d’une cinquantaine de personnes. Et neuf écoles ont été occupées la nuit du 20 novembre, parmi lesquelles les écoles vaudaises Youri-Gagarine et Jean-Vilar ainsi que le collège Henri-Barbusse. “A Gagarine 3 familles, soit 8 enfants, sont concernés, et vont d’un hébergement provisoire à un autre. A Vilar le problème concerne 11 enfants, dont certains sont réellement à la rue et dorment à Perrache”, décrit un enseignant, membre du collectif. Ce ne sont pas les seuls établissements scolaires touchés sur la commune. La problématique s’étend aux écoles Courcelles, Makarenko, Grandclément, Cachin, aux collèges Valdo et Duclos et au lycée Les Canuts. Les enseignants, les parents présents rappellent à la communauté que les enfants ont des droits et l’Etat, des devoirs.

F.M

Photo © Laura Tangre

3661 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Enfance / Jeunesse > Une trentaine d’élèves vaudais sont SDF