Actualités / Société - jeudi 18 juillet 2013

Camps de Roms, dans l’attente d’une expulsion

Face à la situation très tendue autour des camps de Roms à la Tase, le maire interpelle à nouveau le préfet et demande l’évacuation d'un des terrains occupés. Le bidonville a considérablement grossi avec l’arrivée de Roms expulsés de Saint-Priest. Près de quatre cents personnes s’y trouvent actuellement et la situation est devenue totalement ingérable pour la Ville et insupportable pour les habitants. Les riverains excédés par les problèmes de salubrité, d’agression et de prostitution continuent de faire circuler une pétition qui a déjà recueilli cinq cents signatures et a été envoyée aux différentes instances politiques. De son côté, dans la lettre qu’il a adressée le 12 juillet à Jean-François Carenco, préfet du Rhône, le maire dit craindre “des débordements incontrôlés qui mèneraient à un point de non retour”. Il demande l’application de l’arrêté d’expulsion qui vaut pour le camp installé sur le terrain du Sytral.

3844 vues

Commentaires

  • louanchi, le 15/12/2013



    HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net
  • Abdelaziz DJABALI., le 05/07/2014
    En 1975, Monsieur Hocine LOUANCHI, avait 22ans, ce qui fait qu'il est né à prés en 1953, durant l'époque coloniale Française, dans les Année 60, on avait à peu prés aussi le même âge à cette époque lui il savourais avec les autres enfants de harkis les exactions des harkis, et de l'armée coloniale, contre la population algérienne, moi de mon coté je manifestait avec les enfants de mon âge contre L'Algérie-Française, ce qui était le contraire pour les harkis et fils, ils étaient corps et âme pour L'Algérie-Française, moi à l'époque, j'avais à peine 8 ans, je ne regardais ni mon père, ni ma mère, une fois qu'ils ont le dos tourné, je sortait en courant dans la rue rejoindre les copains de mon âge, ou j'étais présent dans toutes les manifestations, de Algérie Algérienne, Tahyia El Djazair, Abat la France coloniale, Abat L OAS, Abat Salan, BenBella au Pouvoir, Degaule à l'abattoir, etc..., et cela jusqu'à l'indépendance, nous étions les enfants de la révolution et l'indépendance, actuellement vous pleurez la France de vous avoir parquer dans ces anciens Centres de Concentrations Nazis, alors que vous deviez quoiqu'il en soit la REMERCIER POUR SA GÉNÉROSITÉ DE VOUS AVOIR PARQUER DANS CE CAMP, ALORS QUE VOUS MÉRITIEZ LE CAMP D AUSCHWITZ, AVEC TOUTES LES COMMODITÉS QUI Y EXISTE, SANS OUBLIER LE FOUR CRÉMATOIRE, ET L’USINE DE SAVON POUR CHIENS GALEUX..
    quand on me parle d'humanité envers ces harkis, je répond : l'humanité demandez la à ces énergumènes de harkis et collabos, un bestial Goumier Algérien traître, arrivera a torturé inhumainement un autre algérien, frère que lui, innocent, n'ayant rien a voir ni avec le colonialisme français, ni avec les maquisards algériens, jusqu'à le tuer et aura l'audace et le courage, de torturé et violé les membres de sa famille, ces harkis méritent une clémence et une humanité !!!, ce qu'ils méritent c'est le four crématoire.

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Camps de Roms, dans l’attente d’une expulsion