Actualités / Société - vendredi 08 novembre 2013

Madjid Diri, un homme de courage

Le 26 septembre dernier, Madjid Diri parcours ses 20 kilomètres quotidiens. Il termine sa course en se rendant chez ses parents, dans le quartier du marché aux puces. C’est là que la foudre frappe un poteau électrique, lequel s’abat sur le toit d’une maison voisine. La maison s’embrase et le feu se répand rapidement. A l’intérieur, une famille avec deux jeunes enfants de 1 et 3 ans risque d’être intoxiqués par les fumées nocives. Ils n’y voient plus rien et ne peuvent pas sortir de leur maison.

Sans attendre l’arrivée des pompiers, Madjid Diri défonce la porte pour entrer. Il se précipite à l’étage, fait sortir la mère et un enfant, avant de se jeter à nouveau au milieu des flammes pour faire évacuer le père et le deuxième enfant. Le tout au péril de sa vie : “J’ai failli ne pas pouvoir sortir de la maison, témoigne-t-il, intoxiqué à mon tour par les fumées”.

La médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement, décernée par l’Etat, lui a été remise par le maire, Bernard Genin, le 7 novembre : “Il est peu courant d’honorer un tel acte de bravoure, lui a dit le maire devant ses amis et sa famille réunis pour l’occasion. Vous êtes un exemple pour la ville et les Vaudais”.

E.G

5503 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Madjid Diri, un homme de courage