Actualités / Société - mardi 01 juillet 2014

Santos : “Nous croyons en l’industrie locale”

 

SANTOS, c’est une saga familiale. Depuis 60 ans, ses moulins à café et ses presse-agrumes équipent les cafés et les snacks du monde entier. Fondée en 1954 par André Fouquet, un ingénieur en aviation, l’entreprise a su s’imposer à l’international, jusqu’à devenir leader en équipements professionnels à l’usage des bars, restaurants et hôtels.

“Avec mon frère Nicolas, directeur général, nous avons repris, il y a presque 10 ans, la société fondée par mon grand-père et développée par notre père, note Aurélien Fouquet, président de Santos. Chaque génération a apporté sa touche. C’est sous la direcTion d’André qu’ont été lancés les produits stars qui restent encore des références. Notre père, Jacques, PDG de 1982 à 2006, a fait le pari d’emmener les produits à l’international. Nous revendiquons leur héritage et essayons à notre tour d’apporter notre vision”.

100% made in France

Son nom a beau évoquer d’autres latitudes, Santos est une entreprise 100 % locale. La société étant spécialisée à l’origine dans la production de mou- lins à café pour les épiceries de quartier, son patronyme a été calqué sur celui du premier port brésilien exportateur de cet or brun. En 1983, l’usine quitte ses locaux de Montchat (Lyon 8ème), trop exigus, pour s’installer à Vaulx-en-Velin, avenue Roger- Salengro. “Mon père a débarqué au milieu des champs. Aujourd’hui, nous sommes entourés d’entreprises de pointe”, note NicolasFouquet. Un environnement très important pour la direction, puisque 80 % de leurs sous-traitants sont régionaux, “dont certains à Vaulx ou dans les communes limitrophes, détaillent les deux frères, très attachés à cet ancrage. Beaucoup de ces entreprises sous-traitantes le sont depuis des années. Parfois, depuis l’époque de notre grand-père. Nous avons la chance d’avoir énormément de savoir-faire à proximité”. Pour participer d’avantage à l’économie locale, Santos fait appel au centre d’adaptation par le travail de Vaulx-en-Velin pour toutes les petites préparations électriques.

 

Fabriqué main

Les 30 employés de l’usine de production (sur un total de 43 employés) fabriquent à la main chaque produit. Cette exigence paye puisque Santos réalise un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros, dont 70 % à l’exportation, dans 130 pays. une croissance due aussi à une stratégie d’innovation permanente. L’entreprise développe un nouveau produit chaque année. Parmi les dernières mises au point, le premier moulin à café silencieux ou la première centrifugeuse qui ne néces- site aucune découpe préalable.

“On a coutume de dire que la troisième génération d’entrepreneurs est souvent celle qui fait couler les boîtes. Pas chez Santos ! Pour nous, il est hors de question de délocaliser quoi que ce soit. Nous voulons pérenniser les savoir-faire français et nous croyons beaucoup en l’industrie locale. Les métiers de l’usinage ne sont pas morts”, témoigne Aurélien Fouquet.

Maxence Knepper

Pratique : Santos, 140-150 avenue Salengro. Tél : 04 72 37 35 29. www.santos.fr

Photo ©Marion Parent

4797 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Santos : “Nous croyons en l’industrie locale”