Actualités / Société - mardi 01 avril 2014

Une crèche pour changer le regard sur le handicap

OUVERTE depuis l’automne 2012 dans le quartier des Verchères, la micro-crèche Petite souris accueille aussi bien des enfants en situation de handicap ou atteints de maladies chroniques, que des enfants valides. “C’est un atout pour l’enfant handicapé, mais aussi pour les autres. On fait grandir à la fois les familles et les enfants sur leur perception du handicap. Plus tôt ils sont familiarisés avec la différence, plus tôt ils seront à même de l’accepter”, estime Alexia Bocquet, directrice générale de l’association La souris verte qui possède deux autres établissements et un centre de documentation et de formation à Lyon.

Pour le moment, sur les dix places que compte la structure, trois sont réservées aux jeunes handicapés, jusqu’à 6 ans. L’association projette d’ajouter deux nouveaux berceaux dont un pour enfants en situation de handicap. Sans section d’âge, Petite souris officie aussi bien dans l’accueil régulier que dans les demandes occasionnelles car, comme le souligne Alexia Bocquet, “un parent peut avoir besoin de se libérer une après-midi pour une formation ou simplement pour prendre du temps pour soi et souffler un peu”. Au sein de la micro-crèche, tout est fait pour qu’il n’y ait pas de différence de traitement entre les enfants. “Notre appréhension des activités est globale. Nous n’élaborons pas de programme spécifique pour chacun, suivant les problèmes qu’il rencontre”, note la directrice. Et si le personnel, composé de cinq personnes, est assisté par un ergothérapeute, un psychologue, un psychomotricien et un médecin, cette crèche ne s’apparente pas à un cadre de soin. “Les enfants en situation de handicap côtoient bien assez de centres médicaux. Quand ils sont à Petite souris, ils sont là pour jouer, comme tous les autres”.

M.K

Pratique : micro-crèche Petite souris, 13 chemin Hector-Berlioz, 04 37 57 76 23. Petite.souris@unesourisverte.org

3280 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Une crèche pour changer le regard sur le handicap