Société / Vaulx-en-Velin à l’heure de la Guerre de 14-18 - mercredi 05 novembre 2014

Le Monument aux morts

Dans toutes les communes de France, les monuments aux morts fleurissent dès la fin de la guerre pour honorer la mémoire des disparus. Vaulx-en-Velin ne déroge pas à cette règle et le conseil municipal décide de l’édification d’un cénotaphe en septembre 1919. L’ouvrage est inauguré en août 1921. Colonne quadrangulaire surmontée par un coq gaulois, le monument aux morts de Vaulx-en-Velin, initialement installé devant le château, puis transféré en 1946 square Gilbert-Dru, est l’œuvre de l’architecte villeurbannais Auguste Hamm. On lui doit aussi l’école Grandclément et l’ancienne mairie du Village. Il est orné de la Croix de guerre, de palmes, symboles de la victoire, et de couronne de chêne et d’olivier, représentant la puissance et la paix. Le coq, lui, est une allégorie de la nation et du patriotisme. Il suggère le combat et la vaillance, et évoque l’issue triomphale pour la France. On retrouve souvent ce modèle en fonte moulée, produit par des usines d’art industriel. A l’origine, le monument était entouré de huit obus octroyés comme butin de guerre.

M.K

3601 vues

Commentaires