Actualités / Sports - mardi 02 décembre 2014

Bilan de santé des clubs vaudais

HONNEUR aux grands : Pour le fC Vaulx, il est sauf. Même si l’aventure en Coupe de France s’est achevée face à Jura Sud lors du 7e tour, les hommes de Fernando Mereilles ont atteint leur objectif : ne pas se faire éliminer par un club de division inférieure. Les Jurassiens évoluent en CFA. Reste donc le championnat de CFA2 pour les Vaudais. Le club se hisse à la huitième place de son groupe. Après dix journées de championnat, les rouges et noirs visent désormais le maintien. L’objectif est amplement réalisable. Pour se maintenir dans la compétition, les Vaudais peuvent compter sur Jawad Zahiri, un international marocain mis à disposition par le FC Sochaux. Les matchs retour seront décisifs. Les rouges et noirs devront se montrer plus offensifs et arracher davantage de victoires afin de ne pas stagner dans le ventre mou du championnat.

“Nous avons un gros problème, de nombreux joueurs sont à l’infirmerie à cause de blessures survenues lors de l’entraine- ment, relève Ali Rechad. Autre difficulté pointée par le président : “ Nos équipements ne sont pas en adéquation avec les normes requises par la Fédération pour notre niveau. Du coup, les articulations des footballeurs sont souvent mises à rude épreuve”. toutefois, la ville a entrepris d’importants travaux de remises aux normes et a récemment installé un terrain synthétique pour les 800 licenciés du club.

 

Premiers pas en PHR pour l’Olympique de Vaulx

Pour sa première année en Promotion honneur régionale, les joueurs de Taz fartas se hissent à la 9e place du tableau. Avec un collectif solide qui a enchainé les montées depuis sept ans, le bilan est réjouissant. D’autant plus que l’effectif est composé de Vaudais, une fierté pour le président Taz fartas. Arrivé de la 4e division de district au niveau régional, le club a fait appel à un nouvel entraineur, Joseph Gagliano. Si la moyenne d’âge est de 25 ans, le coach arrive à canaliser les énergies et magnifie les talents individuels. La discipline est au rendez-vous sur les terrains et le nombre de cartons a nettement diminué par rapport aux années précédentes.

 

L’US Vaulx vise le championnat régional

Première de sa poule en 1re division de district, les seniors de l’US Vaulx sont sur une bonne lancée. Le collectif est désormais encadré par un nouvel entraineur : Roland Thievenaz. Dans un championnat occupé par de nombreuses équipes réserves, les footballeurs du sud pourraient bien tirer leur épingle du jeu et atteindre la Promotion d’excellence. “Notre objectif est réalisable, note Fernand Azevedo, président de l’US. Cette année, le collectif est soudé et les joueurs qui ne se connaissaient pas auparavant sont devenus des amis”. Afin de casser les individualités, le brassard tourne. Le moral est donc au beau fixe sur les pelouses du stade Aubert.

 

Le Futsal VV continue son ascension

Le début de saison est très bon pour l’équipe une du Fusal VV. L’équipe menées par Fahim Ounnas, capitaine et gardien, se hisse à la 4e place du championnat d’Honneur régional. Le collectif est relativement jeune pour la discipline, la moyenne d’âge est d’environ 25 ans. En plus de ses bons résultats, les footballeurs entrainés par Kamel Aït-Mouhoub, préparent le 5e tour de la Coupe de France de la discipline face à Andrézieux qui évolue à une division d’écart. “On attend encore de voir, explique Fetih Hassaïne, le président du club. Notre volonté est de rester en haut du tableau. Si la montée est accessible alors nous la jouerons”.

Rochdi Chaabnia

Photo © Laura Tangre

 

4103 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Sports > Bilan de santé des clubs vaudais