Portraits / JOURNAL N°68 - mercredi 06 mars 2013

Cyril Cazenave, un entrepreneur qui n’a pas froid aux yeux

Lorsque Cyril Cazenave raconte son histoire, il donne l’impression que pour lui tout coule de source. Son parcours “atypique”, comme il le définit lui-même, donne cependant une impression de fluidité, à peine ébranlé par les aléas de la vie.

Tout en étant audacieux et déterminé, Cyril Cazenave fait preuve d’une grande sensibilité. Son sens de l’éthique et ses qualités humaines ont parfois été mis à mal au cours de sa carrière par des personnes peu scrupuleuses. C’est donc sans état d’âme et avec l’assurance de prendre la bonne décision, qu’il s’est lancé dans la création de sa propre société iP2C. Une entreprise innovante en matière de télécommunications IP et visioconférence à destination des petites, moyennes et grandes entreprises. “Dans ma famille tous sont chefs d’entreprise, de père en fils. Mon grand-père avait une entreprise de ferronnerie”, commente cet ancien militaire : “A 18 ans, j’ai devancé l’appel et suis parti à l’armée. Après, je me suis engagé dans la gendarmerie. C’était sport tous les jours, des voyages”. De ceux-ci il garde un bon souvenir, mais cet ancien rugbyman, au caractère bien trempé, va prendre le mors aux dents, lorsque le comportement de “petits chefs” ne lui convient pas : “Fais ce que je dis, mais pas ce que je fais”. Cela n’est pas ma politique. J’ai décidé de partir car je ne voulais pas croupir”.

Il lui faudra toutefois servir l’armée pendant 17 ans avant de pouvoir prendre sa retraite. A 40 ans, libéré de toutes contraintes, le voilà prêt à entrer dans la seconde phase de sa vie professionnelle. Son tempérament frondeur l’aide à savoir saisir des opportunités et occuper le poste de responsable dans diverses entreprises et différents domaines. il le conforte également dans son besoin d’indépendance. Aujourd’hui Cyril Cazenave peut se targuer d’être à la tête d’une petite équipe de cinq personnes qui “cartonne” tant le marché de son entreprise est porteur. Fort d’une expérience acquise au préalable dans une société de téléphonie et de sa capacité à s’adapter, il a développé, depuis deux ans, un large panel de services dans son domaine. il vise essentiellement les secteurs de la santé, du tourisme, les administrations publiques et l’industrie. L’entreprise IP2C en plein boum n’en reste pas moins attachée à une éthique et ce n’est pas par hasard si elle est installée à vaulx-en-velin, dans l’immeuble Woopa géré par la société etic : “C’est un de mes clients, nous partageons les locaux, mais aussi la même philosophie”, commente Cyril Cazenave. il fait partie de l’association Vaulx-en-Velin entreprise, sponsorise un certain nombre d’activités vaudaises dont le chantier d’insertion voil’avenir.

Jeanne Paillard

 www.ip2C.net

Cyril Cazenave a installé au Sud, dans l’immeuble Woopa, sa propre entreprise IP2C experte dans les services de télécommunication Internet protocol (IP) et visioconférence, à destination des professionnels. 

4630 vues

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°68 > Cyril Cazenave, un entrepreneur qui n’a pas froid aux yeux