Portraits / JOURNAL N°95 - lundi 02 juin 2014

Jacotte Sirieix carbure au bénévolat

JACOTTE Sirieix vit chemin de la Godille depuis 31 ans. Si cette retraitée de la Sécurité sociale de 67 ans est arrivée un peu par hasard à Vaulx, elle est aujourd’hui très attachée à sa commune. “J’y ai construit mon petit nid, grâce aux très belles rencontres que j’ai pu faire”, explique-t-elle. C’est surtout à la MJC de Vaulx-en-Velin, où elle est bénévole depuis une dizaine d’années, que Jacotte s’est fait de nombreux amis. “Je me suis inscrite il y a 12 ans pour rencontrer du monde et faire de la danse africaine. Depuis, ils ne veulent pas me laisser partir !” Il faut dire que cette femme pleine d’énergie ne compte pas ses heures, que ce soit à la MJC, où on croise souvent sa mèche rose, ou dans d’autres associations comme Un poing c’est court et Mémoires. Et avec tout cela, Jacotte prend le temps de s’occuper de ses petits enfants. Un rythme infernal pour une retraite à 100 à l’heure.

M.K

Photo © Marion Parent

2364 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°95 > Jacotte Sirieix carbure au bénévolat