Cadre de vie / Miribel by Vaulx - jeudi 20 juin 2013

Une société publique locale pour gérer le Grand parc

LA SEGAPAL qui gère et anime le Grand parc de Miribel-Jonage, est passée du statut de société d’économie mixte à celui de société publique locale, détenue à 100 % par les collectivités locales, dont Vaulx-en-Velin. La Segapal assurait quatre missions principales : la protection de l’agglomération face aux crues, celle du patrimoine naturel, l’accueil d’un public, très nombreux l’été (près de 4 millions de visiteurs par an) et la gestion des activités agricoles. Plusieurs missions sont confiées à la nouvelle société publique locale (SPL) : entretien des berges du canal de Miribel, création d’une passerelle mode doux à Thil, faisabilité d’une zone maraîchère dans la zone Terres du Velin, projet de navettefluviale sur le canal de Jonage...
La vocation de la nouvelle SPL reste à 85 % la gestion, l’entretien, l’anima- tion et la surveillance, sur les 2 200 hectares du Grand parc. Elle peut intervenir sur les territoires des collec- tivités locales membres : Grand-Lyon, Conseil général du Rhône, Conseil général de l’Ain, Beynost, Décines, Jonage, Jons, Meyzieu, Miribel, Neyron, Niévroz, Saint-Maurice-de- Beynost, Thil, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne. La nouvelle SPL dispose d’un budget de 3,3 millions d’euros et a investi 470 000 euros en matériel. Elle dispose de 70 salariés, effectif qui monte à 130 en haute saison.
La société publique locale entend composer sur le parc un véritable projet de développement durable, accompagné de volets sociaux et cul- turels : installation en plein air de l’œu- vre d’un artiste international, Rondinone ; emploi de plus de 250 person- nes en insertion (chantiers jeunes, chantiers d’insertion...) ; développement du tourisme de proximité.

Au cours de l’année 2012, 125 jeunes Vaudais ont participé à des chantiers d’insertion durant 19 semaines de chantier au parc. Par petits groupes, encadrés par un animateur de la ville, en particulier par ceux du centre social Georges-Levy, ils ont travaillé aux jardins pédagogiques, au festival Woodstower, ou bien à la maintenance, l’entretien des pelouses ou le débroussaillage.

F.K

4477 vues

Commentaires

  • VAUTHIER Maurice, le 17/02/2018
    La piste depuis le Marché aux Puces de Vaulx et menant à la passerelle de Miribel et qui traverse le Parc est un véritable plaisir pour les cyclistes aussi bien que pour les promeneurs à pied, les uns respectant les autres.Hélas c'est pollué par des gestes réguliers de gens mal intentionnés qui répandent des verres cassés sur la piste. Je passe en vélo avec la peur de crever ce qui m'arrive régulièrement. Je veux bien considérer que l'entretien permanant est difficile dans ces conditions mais je constate néanmoins que les mêmes déchets stagnent bien longtemps avant d'être enlevés. J'éviterai à l'avenir de passer par là, avec beaucoup de regret.

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Miribel by Vaulx > Une société publique locale pour gérer le Grand parc