Actualités / Société - mercredi 19 novembre 2014

Création d’entreprise : quand le rêve devient réalité

IMAGINONS SARAH, une jeune Vaudaise de 24 ans. Comme un français sur trois, elle envisage de créer son entreprise. Mais comment concrétiser son rêve? Grâce aux nombreuses structures d’accompagnement pré- sentes à travers la ville, elle est devenue sa propre patronne. Retour sur un parcours fictif, mais riche en enseignements.

Cette jeune femme au chômage ne sort peut être pas de grandes écoles, mais elle ne manque pas d’ambition. Au cours d’un rendez-vous avec son conseiller Pôle Emploi, elle lui explique son plus grand désir : fabriquer des bijoux fantaisie. Ce dernier l’oriente vers Vivien Gatchuesi, chef de projet Cités Lab.

Cités Lab est un dispositif national de détection et d’accompagnement des projets de création d’entreprises, au service du développement économique des territoires sensibles. Là- bas, Sarah, qui n’a alors qu’une idée assez vague de son projet, approfondit son ambition et identifie les démarches à effectuer. “Il ne faut pas brûler les étapes que sont la détection et l’amorçage du projet, quel que soit le secteur d’activité, explique Vivien Gatchuesi. Pour être sûr que ces personnes sont sur la bonne voie, je pose avec chacune le cadre du métier de chef d’entreprise. Il faut souvent désamorcer les fausses représentations de cette profession”.

Maintenant que son idée est clairement définie, Sarah  passe à l’étape sui- vante : Planet Adam.

 

Passer de l’idée au projet concret

Située au cœur du Mas du Taureau, Planet Adam accompagne toutes celles et ceux qui ont un projet de création ou de reprise d'entreprise. “Le but, c’est de passer du stade d’idée à celui de projet concret, tout en évitant les échecs, assure Sandrine Lehugeur, responsable de l’antenne, chemin du Grand- Bois. Nous travaillons ensemble les études de marchés, le statut juridique, la stratégie commerciale et, surtout, les prévisionnels financiers”. Par ailleurs, notre jeune habitante assiste aux réunions d’information proposées par le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) et réservées aux créatrices d’entreprise, à celles de l’agence Centre Est de la Chambre du commerce et d’industrie (CCI), et aux formations dispensées gratuitement par l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie). L’Adie propose en outre, des micro-crédits pour les personnes exclues du prêt bancaire.

 

L’accompagnement, la clé de la réussite

Sarah, elle, a de la chance. Sa banque croit en son projet de bijoux fantaisie et lui accorde un prêt financier de 5 000 euros. Avec cette mise de départ, elle com- mence sa production. Ses premiers bijoux créés, reste à Sarah à tester son projet pour voir s’il est viable. Une antenne de la coopérative d’activité et d’emploi Elycoop accompagne les Vaudais qui souhaitent se lancer comme elle. “Il s’agit de confronter leur savoir faire à la réalité lors d’une étude de marché grandeur nature, sur plusieurs mois, explique Emilie Trimaille, chargée de mission de la coopérative. Nous leur permettons pour cela d’utiliser notre structure juridique et nos services administratifs et comptables.”

Les affaires sont florissantes pour la Vaudaise. Ses créations se vendent comme des petits pains. Fini le test, elle se lance pour de bon et domicilie sa petite entreprise à la pépinière Carco. Créée en 2001, elle accueille de jeunes structures au cours de leurs quatre premières années d’existence. Les missions de cette pépinière sont d’héberger, d’accompagner et d’apporter un réseau d’animation aux néo-entrepreneurs. Elle offre aussi un accès aux services mutualisés (secrétariat, téléphone, Internet...) qui permet de limiter les frais fixes, des rendez-vous d’accompagnements individualisés et des formations collectives. En quelques mois et grâce à l’appui d’un réseau dense, Sarah, notre jeune Vaudaise pleine d’ambition, a réussi son pari : être à la tête de sa micro-entreprise. Elle prouve, s’il le fallait, que l’accompagnement est la clé de la réussite et de la pérennité économique.

Maxence Knepper
Photo © Marion Parent 

Les rencontres vaudaises 

Retrouvez ces acteurs du monde économique et d’autres encore, lors des rencontres vaudaises de la création d’entreprise, lundi 24 novembre, de 14 à 18 heures, au Planétarium, place de la Nation. Information : Service municipal vie économique et commerciale, 19 rue Jules-Romains.

Tél, 04 72 04 78 02. www.vaulx-en-velin.net/Developpement-urbain/Economie

3561 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Création d’entreprise : quand le rêve devient réalité