Actualités / Société - mardi 13 novembre 2012

Les salariés de Sofrapain dans le pétrin ?

L’inquiétude gagne les salariés de Sofrapain, l'usine de boulangerie industrielle installée chemin du Catupolan depuis 1969. Le mardi 13 novembre, les machines de l’usine étaient à l’arrêt. 80% des agents de production étaient en grève. Une grève illimitée lancée à l’appel de l’intersyndicale CGT-UNSA-CFTC-FO-CFDT.

Depuis le rachat de la société en 2009 par le groupe Nutrixo, le site vaudias comptait 150 salariés. Il n’en reste que 110 aujourd’hui.

“En trois ans nos conditions de travail se sont considérablement dégradée, explique une délégation d’ouvriers devant les grilles de l’usine. Notre site comprend deux activités, la boulangerie et la viennoiserie. Petit à petit, on tend à supprimer la production de pains en la transférant au Royaume-Uni sous couvert de hausse des coûts des matières premières. En 2009 on comptait cinq lignes de production, il n’en reste plus que la moitié”.

Les salariés s’inquiètent également de l’avenir du site vaudais. Contactée, la direction du site n’a pas encore donné suite à nos sollicitations. Pourtant, le chiffre d’affaires de la société s’élevait à plus de 41 millions d’euros en 2011. Les ouvriers dénoncent aussi des conditions de travail qui se dégradent avec de nombreux licenciements et le transfert des machines. Les salariés de Vaulx-en-Velin tentent de mobiliser leurs collègues de Trappes, où existe un autre site.

R.C

6399 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Les salariés de Sofrapain dans le pétrin ?