Actualités / Société - mercredi 02 décembre 2015

TCL : mobilisation contre le harcèlement fait aux femmes

SELON un sondage récent, 100% des utilisatrices des transports en commun auraient été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste. “Il y a souvent des regards insistants, des caresses discrètes, mais déplacées, des mains aux fesses même et parfois des insultes”, explique Alice, 23 ans. “C’est souvent le soir, quand on est peu nombreux dans le bus, ajoute Raphaëlle, 19 ans. Un travail de fond est vraiment nécessaire pour que cela cesse.”

Afin de lutter contre ce phénomène, le Sytral cherche des femmes volontaires pour évaluer leur niveau de sécurité dans le réseau, pro- poser des changements et améliorer les itinéraires. Accompagné par des experts, le groupe de voyageuses effectuera des trajets sur la ligne 7 (Laurent-Bonnevay/Vaulx le Bourg) dès février prochain pour un diagnostic de terrain. Les futures ambassadrices de lignes s’exprimeront ensuite sur les éléments favorisant l’insécurité, les stratégies à adopter pour davantage de sérénité et les risques potentiels. L’initiative est saluée à la fois par les usagers et les chauffeurs de ligne rencontrés. La même opération sera menée sur la ligne C14. Parallèlement, le Sytral lance une campagne d’affichage sur l’ensemble de son réseau.

Amine Idrani

Pratique : pour devenir ambassadrice de ligne, il suffit de remplir un formulaire sur le site www.sytral.fr

1700 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > TCL : mobilisation contre le harcèlement fait aux femmes