Portraits / JOURNAL N°69 - mardi 19 mars 2013

Benoît Dragon, président de Culture pour tous

ANCIEN consultant chez Algoé, une entreprise de consulting, aujourd’hui jeune retraité, Benoît Dragon adhère à l’idée que la culture est un facteur d’épanouissement et d’intégration. Aussi, est-il totalement acquis à la mission de l’association Culture pour tous qu’il préside : rendre accessible la culture à des personnes aux faibles revenus. Comment ? En collectant des entrées gratuites auprès de structures culturelles telles que musées, cinémas, salles de spectacles ou théâtres. Rompu par son expérience professionnelle à définir de nouvelles orientations et impulser du changement, il a tout naturellement trouvé sa place au sein de cette association ouverte à la réflexion. “J’y avais mené gratuitement une mission de conseil en analyse stratégique, il y a deux ans. C’était au sein d’Algorev, association de mécénat créée par une consultante d’Algoé. Au bout de six mois, on m’a proposé d’entrer au conseil d’administration”, relate-t-il.

 

Lorsqu’il découvre la vocation de Culture pour tous, Benoît Dragon est aussitôt convaincu de son utilité : “Ce qui m’a fait tilter, c’est la limpidité de son positionnement. La culture m’a beaucoup aidé à me sociabiliser. Son rôle d’interface, entre les prestataires culturels, les acteurs sociaux et les bénéficiaires qui sont des personnes en difficulté, est clair. Faciliter l’accès à la culture ne signifie pas, pour autant, imposer des choix. Nous nous interrogeons actuellement sur la possibilité de faire entrer les bénéficiaires au conseil d’administration et les invitons à alimenter le site web, lieu de ressources et d’échanges”. Afin qu’ils puissent à leur tour participer et ne plus être dans une relation à sens unique. L’accès à l’autonomie dans les choix culturels passe par l’information. Ainsi Culture pour tous a créé le groupe Résonnances, ouvert aux différents acteurs sociaux, culturels, élus, financeurs et bénéficiaires, afin d’échanger sur leurs préoccupations et pratiques culturelles. La création d’un site Internet communautaire participatif complète cette démarche en offrant un espace de débats. Une enquête a également été mise en ligne sur ce site à destination des utilisateurs des services de l’association. D’autre part, des modules de forma- tions sont proposés aux différents partenaires sur les pratiques et droits cul- turels. Depuis son implantation à l’espace Carco, Culture pour tous comptabilise 395 inscriptions et plus de 200 sorties ont été réalisées.

Jeanne Paillard

Contact : Culture pour tous, 20 rue Robert-Desnos. Tél : 04 78 60 92 18.

www.culture-pour-tous.fr

3653 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°69 > Benoît Dragon, président de Culture pour tous