Actualités / Cadre de vie - mardi 05 février 2013

195 relogements vont débuter chemins Mont-Cindre et Mont-Gerbier

Face à l’état de délabrement des immeubles chemins Mont-Cindre et Mont-Gerbier, le processus de relogement a été avancé. L’annonce a été faite jeudi 24 janvier lors d’une réunion publique organisée par le bailleur Villeurbanne est habitat et la Ville. un soulagement pour les locataires du Mas. Si les choses ont pris un peu de temps, il a fallu que les différents partenaires financiers et institutionnels actent et budgétisent la démolition. Initialement prévu en 2016, le processus avance donc de trois ans et prend enfin forme. Les futures démolitions concernent onze allées. Soit 195 logements construits en 1970, parmi les premiers de la Zone à urbaniser en priorité (Zup), et qui n’ont pas connu de réhabilitation majeure.

“Il a fallu trouver un accord pour pou- voir avancer le relogement, insistait Bernard Genin, maire de Vaulx-en-Velin face aux habitants. Près de deux cents familles sont concernées. La destruction des immeubles permettra d’avancer sur la reconstruction du Mas du Taureau”. Près de deux cents familles sont concernées. La destruction des immeubles permettra d’avancer sur la reconstruction du Mas du Taureau”.

Un partenariat sera donc tissé entre la Ville, Villeurbanne est habitat et les autres bailleurs sociaux. “Villeurbanne Est habitat a acquis le patrimoine en 2003, rappelait Cédric Van Styvendael, directeur général du bailleur. La procédure de relogement est enclenchée dés ce soir. Il faudra du temps”. Cette procédure longue nécessite un cadre juridique. une charte existe à l’échelle de l’agglomération. toutefois, un protocole propre à la nouvelle opération sera mis en place avec la collaboration du cabinet Apertise, missionné par le bailleur pour établir le diagnostic social. Les associations de représentants des locataires seront quant à elles également associées.

A partir du début du mois de février, l’enquête sociale devrait démarrer et les agents de relogements iront visiter les familles pour des entretiens. Ces entretiens devraient durer jusqu’en avril, afin de recueillir les demandes et besoins. A partir de  mai, le diagnostic social s’affinera et une nouvelle réunion sera organisée en juin pour présenter les résultats du plan de relogement.

Cependant de nombreux locataires restent inquiets au sujet des coûts des loyers, relativement bas sur le site actuel et par rapport au manque de grandes surfaces de type t5 sur la ville. toutefois, les riverains seront prioritaires pour l’attribution des logements. un partenariat entre les différents bailleurs sera tissé, et les réservataires comme l’Etat et le Grand-Lyon seront mobilisés. Les premiers relogements effectifs débuteront en juin 2013.

R.C

4650 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > 195 relogements vont débuter chemins Mont-Cindre et Mont-Gerbier