Actualités / Cultures - mardi 06 janvier 2015

Les aventuriers des mots

OSER l’EXPlORATION des espaces infinis de l’imaginaire, se laisser dériver vers les confins du monde de l’écrit qui jamais ne se lasse d’être réinventé, modifié, scruté, décortiqué. C’est ce qui est proposé aux habitants, une fois par mois, à l’espace Carco, lors de l’atelier d’écriture co-animé par Christine Allot-Bouty et Alexandra Calavassy.

Ces dernières, bien qu’elles ne soient pas de Vaulx, comme elles le disent, n’en sont pas moins particulièrement attachées à la ville et sensibles à ce qui en émane. “Nous avons l’impression de donner un tout petit peu de nous et de recevoir beaucoup. C’est une très belle expérience”, confient-elles.

L’une comme l’autre, depuis des années, participent déjà aux ateliers d’écriture de l’association Dans tous les sens animés par Roger Dextre et Mohammed El Amraoui et, l’une comme l’autre, ont décidé de se former aux techniques d’animation d’ateliers d’écriture.

 

A partir de là, elles ont pris le risque de l’aventure. Celle d’impulser le désir d’écrire, de permettre à autrui de révéler son intériorité, ses doutes, ses joies ou ses chagrins, de mettre tout cela en mots pour ensuite être lu, écouté, entendu. C’est certain, cela relève bien d’une fabuleuse aventure humaine. et, Christine et Alexandra ont conscience de la responsabilité qu’elles portent face à cette mise à nu de chacun. “C’est beau cette confiance que les participantes nous accordent. Ce sont des aventurières des mots. elles sont très volontaires, osent dire ce qu’elles ont sur le coeur”, ccommente Alexandra.

Mener un projet à son terme

Naïma Amamra venue tout droit d’Espagne, confirme qu’elle a trouvé dans ce groupe un lieu où donner libre cours à ses sentiments. “Je me suis toujours beaucoup mieux exprimé par l’écrit que par la parole. et, puis cela crée des liens”, dit-elle. Dominique Vinchon, quant à elle, apprécie de partager des moments conviviaux : “Nous participons à des soirées lectures à la Brasserie de l’Hôtel de Ville. Nous avons aussi pris part au Printemps des poètes”.

Mayra Royer du CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) se positionne comme partenaire de cette action qui accueille principalement des femmes, bien que l’atelier soit ouvert à tous- pour l’instant, un seul homme le fréquente. “J’oriente certaines femmes vers cette activité, car l’écriture peut être un outil qui les aide à mieux se connaître. J’ai pu constater une évolution dans leur manière de structurer leur pensée”. Au-delà du simple fait d’écrire, se pro- file aussi l’idée de mener un projet à son terme, dans la mesure où les écrits sont regroupés dans un recueil et donne lieu à des lectures publiques. “C’est une création qui leur appartient et leur permet de prendre de la distance sur leur vécu, souvent douloureux”, poursuit-elle.
si le thème retenu en 2014 a été l’ailleurs des mots et donné lieu à l’édi- tion d’un ouvrage éponyme, en 2015, les écrits vont tourner autour du papier. “A partir de ce mot, il est possible d’aborder de nombreux thèmes, comme celui de l’identité”, souligne Christine Allot-Bouty. Il restera ensuite à l’imaginaire de tracer son chemin.

Jeanne Paillard

Pratique : l’atelier d’écriture se déroule à l’espace Carco, 20 rue Robert- Desnos, de 14h à 16h, une fois par mois. Prochaine séance le lundi 12 janvier. Le livret l’ailleurs des mots est disponible à l’espace Carco ou à l’association Dans tous les sens, 1, rue Robert-desnos.

 

2337 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Les aventuriers des mots