Portraits / JOURNAL N°100 - mercredi 01 octobre 2014

Bernard Fayolle, se confronter au terrain

Ce LYONNAIS de 57 ans, ingénieur de l’Icam (institut catholique d’arts et Métiers), dirige depuis peu l’école de production Boisard. enthousiasmé par une pédagogie qui repose sur le “faire pour apprendre”, il affirme que c’est “un principe génial qui conduit à des résultats très positifs”. Cela correspond à sa vision de l’enseignement “qui doit se confronter au terrain” et à l’intérêt qu’il porte à l’apprentissage et à la formation. Cela fait aussi écho à son propre par- cours. après ses études, Bernard Fayolle a enseigné l’électrotechnique en Algérie, parcouru le monde avant d’intégrer celui de l’industrie. il a travaillé en Savoie dans une société sous-traitante de l’industrie automobile et a piloté la construction d’une fonderie sur le site, chargé à la fois de recruter, former les salariés et développer des produits industriels. Au bout de trente ans dans l’entreprise, un plan de licenciement l’a conduit à se reconvertir.

F.M

Photo © Marion Parent

2176 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°100 > Bernard Fayolle, se confronter au terrain