Portraits / JOURNAL N°118 - mardi 07 juillet 2015

Arman Jecko, un écrivain à la plume prometteuse

Si Arman Jecko, ancien vaudais, situe l’action de son premier roman dans le Vieux Lyon, il n’en reste pas moins attaché à la ville de son enfance: “Nous avions quitté les combles du quartier Saint-Georges pour l’Ecoin-sous-la-Combe. C’était le luxe”. il y découvre un monde lumineux où la nature est plus présente. et, c’est là que le petit garçon va franchir les étapes de la vie ; l’école primaire à Lorca, puis les années collège à Valdo. “Je garde un bon souvenir, même si c’était plus difficile de trouver un boulot en étant de Vaulx”. Déjà germait en lui une graine d’écrivain. Sa vocation s’affirmera au fil de ses voyages, notamment au Japon où il s’installa quelques années. Son roman L’arrière-cour, édité chez Les passionnés des bouquins, met en scène des personnages parfois ténébreux, mais toujours en quête d’amour. L’auteur manie avec dextérité les travers et les contradictions de l’être humain.

 J.P

1567 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°118 > Arman Jecko, un écrivain à la plume prometteuse