Actualités / Sports - mardi 18 novembre 2014

3,2,1...Go ! Top départ pour les états généraux du sport

SANTÉ, éducation, féminisation ou encore associations... Le sport est un domaine transversal qui ne se limite pas seulement à la pratique en club. A Vaulx-en-Velin, il occupe une place importante. Chaque année, près de 1,2 millions d’euros sont dédiés à son financement. La ville récence près de 7000 licenciés inscrits dans une quarantaine de clubs affiliés à l’Office municipal des sports (OMS). Sans compter toutes celles et ceux qui pratiquent hors structures. C’est le cas de Yasmine. A 29 ans, cette attachée administrative enfile ses baskets et court seule plusieurs fois par semaine. “Mon boulot est très prenant, je n’ai pas le temps de pratiquer régulièrement dans un club, alors dès que j’ai un temps de libre, je bouge. J’emprunte la piste d’athlétisme à Rousseau ou sinon je vais au parc de la Tête d’or”.

Comment inciter les Vaudais à pratiquer un sport dans leur ville ? C’est une des questions qui sera posée lors des états généraux du sport, du lundi 1er au samedi 6 décembre. Du lundi au vendredi, cinq rencontres auront lieu dans différents endroits de la ville et une séance de restitution se tiendra le samedi en présence du Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard. Tous les Vaudais et ceux qui pratiquent dans la ville sont invités à débattre. Qu’ils soient amateurs de sports loisirs ou futurs champions. Et à Vaulx, on sait, de quoi on parle : la ville a vu de nombreux sportifs professionnels émerger comme Kurt Zouma, le footballeur professionnel de Chelsea, récemment appelé en renfort en équipe de France et qui a débuté au FC Vaulx. La question des moyens à donner aux clubs pour développer la pratique de haut niveau, sera elle aussi abordée aux états généraux.

Six rencontres du nord au sud

Mais la priorité de la ville reste l’Education. “Pour nous, le sport en est un vecteur, explique Pierre Dussurgey, premier adjoint délégué aux Finances et à la Gestion des équipements sportifs. Pour les cinq années à venir, nous avons comme ambition de mettre en place une politique des sports davan- tage en adéquation avec les besoins des Vaudais. A travers ces états généraux, nous voulons concerter tous ceux qui se sentent concernés afin de prendre le pouls. Grâce à ces rencontres, nous tirerons un premier bilan qui servira de base de travail. Il faut prendre en compte les nouvelles pratiques, les sports émergeants et les besoins d’équipements avec l’évolution démographique. De nouveaux enjeux se posent comme la mutualisation des moyens avec d’autres villes. Tout cela va de pair avec le financement des clubs par les collectivités et les sponsors”.

Ces états généraux sont organisés avec l’Agence pour l’éducation par le sport. De nombreux acteurs associatifs, institutionnels et aussi des sportifs de renom, viendront débattre et rencontrer les habitants qui souhaitent bouger. Avec ces rencontres en semaine et une restitution samedi, la ville espère tirer un premier bilan et faire partie de ces communes qui innovent dans leur politique sportive.

Rochdi Chaabnia
Photo © Marion Parent 
 

Six jours de débats et de rencontres

Lundi 1er décembre: l’Education par le sport cinéma les Amphis, rue Pierre-Cot, à 18h30 .

Mardi 2 décembre : Tous les sports pour tous Planétarium, place de la Nation, à 18h30.

Mercredi 3 décembre: Sport au féminin. salle du Bourg, 55 rue de la République, à 18h30

Jeudi 4 décembre : Des ressources nouvelles pour les clubs, centre social Peyri, rue Joseph-Blein, à 18h30 :

Vendredi 5 décembre : La place du sport de haut niveau. Planétarium, place de la Nation, à 18h30

Samedi 6 décembre : restitution des soirées salle Jara, rue Lesire à 9h30

3313 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Sports > 3,2,1...Go ! Top départ pour les états généraux du sport