Portraits / JOURNAL N°77 - mardi 03 septembre 2013

Rezkia Arnal, la science en partage

CETTE ingénieure en écologie et environnement avait dans l’idée de travailler sur la pollution mais une autre vocation s’est fait jour. Après ses études en Algérie, elle a enseigné un an en collège avant de venir en France pour préparer un master. Elle y est restée et a intégré l’association Ebullisciences depuis trois ans. Rezkia Arnal est aujourd’hui responsable d’exploitation des salles “Tous chercheurs” et ”La maison que j’habite”. “La vulgarisation de la science est une démarche qui m’intéresse particulièrement et j’apprécie beaucoup de mener des interventions auprès des enfants”,dit-elle. Elle met en place différents stages qui permettent aux jeunes de comprendre, de s’approprier des techniques, d’expérimenter. Pendant les vacances d’été, elle a proposé à des 8-13 ans de réaliser un moteur Stirling à air chaud, et à des collégiens de Duclos de construire une maquette du quartier et de l’usine Tase : ils la présenteront lors des Journées du patrimoine.

F.M

4281 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°77 > Rezkia Arnal, la science en partage