ARCHIVES / Elections 2014 - vendredi 04 avril 2014

Bernard Genin : “Je redeviens un militant”

Il ne s’est pas exprimé depuis le second tour de l’élection municipale, dimanche 30 mars. Bernard Genin reste maire de Vaulx-en-Velin jusqu’à l’élection d’Hélène Geoffroy, lors du conseil municipal qui se réunira en séance publique samedi 5 avril. “Il a fallu accuser le choc de la défaite. Je ne souhaitais pas réagir avant d’avoir rencontré les militants qui ont fait campagne avec moi”, a-t-il déclaré. Rencontre qui a eu lieu mardi 2 avril : “Je tenais à prendre le temps de réfléchir mais aussi à remercier les membres de mon comité de soutien pour l’énorme travail fourni durant cette campagne. Nous avons gagné 600 voix au deuxième tour. Cette réunion ne m’a pas réconforté, elle m’a conforté. Je redeviens un militant de Vaulx-en-Velin, pour Vaulx-en-Velin”.

Pour le maire sortant, “la différence entre notre liste et celle d’Hélène Geoffroy s’est essentiellement faite là où celle de Stéphane Bertin était en tête au premier tour, au Village notamment. Nous arrivons devant dans les bureaux de vote de la Zup. Or la liste de Stéphane Bertin n’est seulement une liste de citoyens impliqués dans la vie locale. Oui ils le sont mais ils sont aussi à droite et ce n’est pas une insulte que de dire cela. Ce qui veut dire qu’Hélène Geoffroy, pour être élue, a fait appel aux voix de droite”.

Pour autant, poursuit Bernard Genin, “il n’y a pas de raz-de-marée, si ce n’est celui de l’abstention. 17 % des inscrits ont voté pour la liste de Madame Geoffroy, 16 % pour nous et 8 % pour Monsieur Moine”.

 

“Poursuivre le combat”

Sur l’alliance entre Hélène Geoffroy et Stéphane Bertin, Bernard Genin interroge : “Le programme de Stéphane Bertin est clairement contre le logement social, contre les dépenses publiques pour le social, contre l’ensemble des politiques sociales menées jusqu’à présent. Je ne sais pas pour quel programme les électeurs ont voté au second tour, sur quoi est basé l’accord entre ces deux listes”.

Quant à la suite de son engagement à Vaulx-en-Velin, Bernard Genin annonce qu’il siègera bien au sein du conseil municipal : “Nous serons huit élus de la Gauche citoyenne qui entendent être une opposition de gauche. Pas une opposition systématique mais nous continuerons à défendre nos valeurs. Et à aucun moment nous n’accepterons d’être dans l’exécutif”. L’ensemble des composantes de la Gauche citoyenne va créer – le 1er mai, date symbolique – l’association Vaulx-en-Velin Gauche citoyenne. “Nous serons sur le terrain”, assure le maire sortant.

Bernard Genin continuera aussi à siéger au Grand-Lyon où, affirme-t-il, il a “défendu les dossiers Vaudais et le bilan est positif avec quatre Zac(1) créées”. Je reste à Vaulx-en-Velin et je reste engagé dans la vie politique de Vaulx-en-Velin. J’ai été maire de cette ville. Je continuerai à défendre les près de 40 % d’électeurs qui ont voté pour moi ainsi que tous ceux, étrangers non communautaires n’ayant pas le droit de vote, qui n’ont pas pu s’exprimer. Nous avons mené un combat, nous allons le poursuivre”.

Propos recueillis par Edith Gatuing

(1)Zones d’aménagement concerté de la Grappinière, l’Hôtel de Ville, Tase et du Mas du Taureau.

5190 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > ARCHIVES > Elections 2014 > Bernard Genin : “Je redeviens un militant”