Actualités / Cadre de vie - mardi 02 juillet 2013

La rue de la République, axe majeur

SUITE au réaménagement de la rue Duclos qui rentre en phase opérationnelle dès fin juin, c’est la rue de la République, axe central du plus vieux quartier de la ville , qui va devenir l’objet de toutes les attentions. Il était donc important pour la municipalité, engagée aux côtés du Grand Lyon en charge du projet, d’informer les habitants sur les préconisations telles qu’elles ont été présentées lors de cette réunion publique.

En introduction, le maire a rappelé les principes qui régissent son action : concertation et transparence d’abord, pour un lancement du projet qui pourrait être bouclé à l’horizon 2015. Bernard Genin et Patrick Mandolino, conseiller municipal délégué aux déplacements, à la voirie et aux espaces publics, ont souligné les axes prioritaires du projet : apaisement de la circulation automobile, sécurité accrue pour les piétons, confortement des commerces et services par des espaces publics de qualité, végétalisation des places.

L'équipe du Grand Lyon en charge du projet a présenté son diagnostic, plans à l’appui, ainsi que des premières esquisses pour les aménagements futurs. Ils concernent la partie de la rue de la République qui va, d’ouest en est, du parvis bordant l’ancienne mairie (l’actuel Conservatoire de musique et danse) jusqu’à la place Pasteur. C’est donc l’hyper-centre du Village qui sera reconfiguré, avec des cheminements piétonniers bien conçus, des végétaux plus fins et plus hauts pour dégager la visibilité de tous, des liens à trouver avec le futur parc du château et les rues adjacentes...

Y aura-t-il un parvis devant l’église ? Le marché forain sera-t-il déplacé ou pas ? Quels arbres plantera-t-on, facilitant l’entretien et sans favoriser les allergies ? Toutes ces questions et d’autres comme la problématique des carrefours ou le positionnement des places de parking restent à approfondir. Les questions ont fusé, et comme de bien entendu, “il faudra trouver l’équilibre“, a souligné Patrick Mandolino, entre les demandes qui n’ont pas manqué d’être contradictoires, comme par exemple, entre les partisans du tout-voiture et les autres, cyclistes et piétons ; ou encore ceux qui voudraient supprimer le marché forain et ceux qui voudraient le voir s’agrandir.

Les avis et remarques formulés au cours de cette réunion vont faire évoluer le projet afin qu'il soit en adéquation avec les usages et attentes des Vaudais. Les études de conception vont se poursuivre jusqu’en 2014. D’ici là, les habitants seront invités à débattre à nouveau avec les élus et le Grand Lyon qui finance l’ensemble des travaux qui s’élève à près de 5 millions d’euros.

Françoise Kayser

5326 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > La rue de la République, axe majeur